Le Salon littéraire de Solifera

samedi 14 juin 2014

Samedi 14 juin 2014: 2ème Salon des auteurs régionaux

Venez nombreux nous rencontrer et échanger ! Les auteurs régionaux seront heureux de vous accueillir !

vendredi 16 mai 2014

Les Impossibles possibles

À Meriam Ibrahim Mon péché mignon, c'est l'injuste justice des impossibles possibles, La liberté oppressée d'un rêve éveillé. Mon péché mignon, c'est la juste faute d'innocents fautifs, L'irréparable erreur des néfastes lueurs. Ma pureté grossière, c'est la dénonciation des procès aux sorcières, des chasseurs de démons. Ma coupable vertu, c'est d'aimer cette haine et de la prendre au corps, De la serrer si fort qu'elle s'étouffe en son for. Si nous essayions tous de rassembler nos mots, Pour crier qu'ils sont fous, pour hurler... [Lire la suite]
Posté par Laurie MT à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 11 mai 2014

Concours de poésie du salon Solifera "Le Solifera d'Or 2014"

Bonjour à toutes et à tous !      Il y a un an de cela, le salon Solifera lançait son 1er concours de poésie: Le Solifera d'Or 2013. Nous avions eu l'immense joie de lire de très beaux poèmes, et c'est Joëlle G. qui avait remporté l'adhésion du public ! Cette année, le concours revient, avec un thème qui se veut être un hommage à Gabriel Garcia Marquez décédé récemment: La solitude. La contrainte reste la même: les alexandrins sont de rigueur. Nous attendons donc vos plus beaux poèmes !   ... [Lire la suite]
Posté par Laurie MT à 17:55 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 10 mai 2014

Morts-Traits

Gaia de Maurandie à Abbigaelle Saint-Songe Ma bien chère cousine, vous ne pouvez imaginer ce que j'ai ressenti en découvrant votre dernier tableau. Que ma surprise fut grande, il ne vous aura pas échappé que j'espérais que vous fissiez mon portrait depuis des lunes. Mais dans ces conditions, qu'aucun modèle n'aurait su prévoir, je dois vous dire mon très grand étonnement ! Mon amie Cécile en fut tout ébahie, elle qui se faisait une idée bien différente de votre peinture. Le fond carmin est particulièrement bien choisi et l'on... [Lire la suite]
Posté par Laurie MT à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 5 mai 2014

Ma cime au zéphyr libérée

Un léger voile au fond du cœur Mêlé de rêves et de stupeurs Qu'une main nue posa sur moi Quand de mon antre elle me tira.   Baignée de peurs, d'envie de trêves, Toujours plus loin, poussée de sève, Ma cime au zéphyr libérée Brisa son voile dans un baiser.   Haut-vol, éther, peurs épuisées, Épures nouvelles d'éternité, Pour nouvelle ère au cœur jailli Par temps de pluie, par tant de Vie.   Comme la Belle au bois dormant Pour un baiser mit voile au vent,  Qui dans l'autre antre jettera Cette racine... [Lire la suite]
Posté par Laurie MT à 23:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 5 mai 2014

Mon idole

Si petit, menu, et parfois ténébreux Un tantinet fluet, pourtant si courageux Ni gourmand, ni gourmet, il ne dit jamais Nan ! Mon idole est un roi, esclave de ses lois Il est de toutes sphères, vaporeux et solide Parfois silencieux bien que souvent bavard, Il a du cran, des fois, des angoisses sûrement Mais jamais il ne flanche et toujours il abjure Mon idole c'est toi, lui ou elle, nous et moi Mon idole c'est l'Homme Qui de la nuit austère à l'heure du levant  Parcourt sa vie durant La terre. Éphémère mais... [Lire la suite]
Posté par Laurie MT à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 5 mai 2014

Je vous parle d'un temps...

Les cloches sonnent. Il doit être 19h, se disent les enfants qui se mettent à courir à travers champ. Malgré leur essoufflement, ils sentent le fumet du dîner qui les accueille aux portes de la demeure familiale. Fatigués de trop de rires et de pleurs, les mains sales, la tête pleine de jeux, les six demi-frères et demi-sœurs de cette famille recomposée entrent en fanfare dans le salon, et se faufilent en file indienne vers la salle d'eau du rez-de-chaussée.    David, le plus petit de la fratrie, tente désespérément de se... [Lire la suite]
Posté par Laurie MT à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 5 mai 2014

L'Eurobscur

Les ébauches d'obus ultimes,Bleues de nos banques assassines, Fondent nos poches en verbatim,Mouroir ardent de notre estime. Et nous courons après sans cesse,Âpres sensés que nous faisons,Dans ces couloirs qui nous oppressent,Quels d'eux ou nous circuleront ? Creusés de pelles aux fronts crasseux,Leurs ailes d'ombres métalliques,Étouffent de leurs sels cyniques, Nos horizons plus noirs que bleus.
Posté par Laurie MT à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 5 mars 2014

Jules, chap. 4

     La nuit fut calme au dehors, mais les draps laissaient paraître une agitation nocturne intense. Jules avait sombré rapidement. Non pas qu'il fut insensible aux charmes de Gabrielle, mais l'adrénaline déversée dans son corps par les émotions qu'il avait vécues la veille avait été la plus forte. Le ciel commençait de s'étaler en nuances de gris sur la toile parisienne. Les premiers travailleurs, les oubliés des matins langoureux, trainaient leurs semelles sur le bitume vierge des empreintes de la veille. Il fallait... [Lire la suite]
Posté par Laurie MT à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 7 octobre 2013

Fumerolle

  Ces souffles charbonneux, des ères calcinées,Privés, de leurs rameaux, et bourgeons, consumés,Que des cris emprisonnent, comme l'air aphone,N'assonnent guère plus au-delà du Léthé. Ô ! amère lueur dans l'âme, érysipèleAu cœur du Poète en flammes perpétuelles...Musagète Fumerolle qui aspire auChoeur de Babel emmuré sous les feux du ciel, Du fond des crasses scories, étincelle encor !Renais irisée de la cendre chargée d'or !Ô! déchire la voûte creuse du Tartare Libère la racine, allume l'athanor !   Laurie Thinot,... [Lire la suite]
Posté par Laurie MT à 18:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,